Vous cherchez quelque chose ?

22 mars 2013

Dans l'oeil de Julia.

Dimanche dernier, un temps maussade, pas grand chose à faire à part faire la grasse mat' et aller bruncher. Quoi de mieux dans ce cas là de transformer mon dimanche loose en un dimanche productif ?! Rejoindre Julia, une copine mannequin qui se lance dans la photo, pour une série homemade. Avec quelque pièces de sa garde robe perso et un maquillage très simple réalisé par nos petites mains, j'ai pris la pose devant la fenêtre de son salon. Et vous savez quoi ? Je trouve le résultat vraiment pas mal pour un travail de débutante ! Je me sens plutôt bien, dans l'oeil de Julia. 
Davia


©Julia Drouet


©Julia Drouet


©Julia Drouet


©Julia Drouet


©Julia Drouet

©Julia D
Tous droits réservés


19 mars 2013

Retour vers le futur.

Cela faisait un bon moment que Christophe et moi voulions nous retrouver sur un test photos. Nous en avions déjà fait un ensemble il y a deux ans, au début de l'été. Depuis, ce jeune photographe a beaucoup évolué et j'apprécie de plus en plus son style. Nous nous sommes donc retrouvés un samedi pour assouvir nos envies photographiques, accompagnés d'une équipe de choc : Blanche, maquilleuse issue de l'école Flavia Palmeira; Cécile, créatrice et styliste; Jonathan, coiffeur; et Sisley, vidéaste et étudiante à l'IESA. Nous voulions quelque chose d'original, des looks un peu "futuristes" et déjantés... :) 

Davia


©Christophe Panepinto


©Christophe Panepinto


©Christophe Panepinto

BIJOUX : BIBIANA PARIS
CAPE : AYA KATAOKA 



©Christophe Panepinto 


©Christophe Panepinto

BRACELET : ANDREY ROCHE



©Christophe Panepinto


©Christophe Panepinto

©Christophe Panepinto



Backstage réalisé par Sisley :


MODEL : DAVIA MARTELLI
STYLISME : CECILE MAUSSANG
MAKE-UP : BLANCHE ALBERA
HAIR : JONATHAN AMADOR
THANK'S EMILY LABOUERIE AND SISLEY ROCHE
 © ALL RIGHTS RESERVED

5 mars 2013

Marrakech.

Mi-février je suis partie avec ma meilleure amie à Marrakech pour quatre jours de décompression loin du froid parisien. Nous voulions une destination pas trop lointaine pour éviter un jet lag trop important, et du soleil... Le Maroc semblait l'endroit parfait. Nous avons choisi de séjourner au Domaine des Remparts, hôtel-spa situé à 15 min en voiture du centre. C'est un personnel accueillant qui nous a reçu, un sourire toujours collé aux lèvres. Je ne peux que vous recommander cette adresse pour un voyage entre meilleures amies, en couple, ou même en famille, le seul hic concernant les enfants est que la piscine n'est pas entourée d'une barrière, ce qui peut être dangereux si on laisse des tous petits sans surveillance.

©landscapeofgirls

©landscapeofgirls

©landscapeofgirls

©landscapeofgirls 

©landscapeofgirls

©landscapeofgirls 

©landscapeofgirls

Le restaurant de l’hôtel était super, spécialités marocaines et un tajine du jour. 


Durant ces quatre jours, nous avons bénéficié d'un soin par jour au spa de l’hôtel, dans le cadre de notre forfait. Le personnel féminin du spa nous a offert un service chaleureux, néanmoins les habitués de spa d’hôtels 5 étoiles pourrons être déçus car les critères ne sont pas du tout les mêmes qu'en France. C'est à dire que le service est moins "qualitatif", si je puis dire, que dans les grands spa français, car ce ne sont pas les mêmes formations que l'ont prodigue aux esthéticiennes, ni la même qualité de produits. Par exemple, on nous a fait un soin des mains avec des vernies Peggy Sage, le mien s'est écaillé le jour même et pourtant, enter bronzer et manger, je n'ai pas vraiment fait de choses folles qui justifient que le vernis se barre aussi vite. Il y a également très peu de variante dans les massages, à vrai dire c'est toujours le même. Cela n'empêche pas que j'ai passé un bon moment. J'ai entre autre découvert le hammam, grande épopée pour moi qui déteste les espaces confinés et humides.


Le premier jour a été consacré à la visite des souks. Le taxi nous a lâché sur la grande place Djemaa El-Fna et nous avons arpenté le dédale des rues à la recherche de trésors berbères...

©landscapeofgirls

©landscapeofgirls

©landscapeofgirls

©landscapeofgirls

©landscapeofgirls

©landscapeofgirls

©landscapeofgirls

©landscapeofgirls

©landscapeofgirls

©landscapeofgirls

©landscapeofgirls

©landscapeofgirls

©landscapeofgirls

©landscapeofgirls

©landscapeofgirls

Nous sommes rentrées au Domaine la nuit tombée, et le soir nous sommes allées diner chez Azar, un restaurant libanais-marocain divin, recommandé dans mon guide Lonely Planet.

Le deuxième jour nous avons visité le jardin Majorelle, crée par le peintre-paysagiste Jacques Majorelle en 1924, désormais dédié à Yves Saint Laurent qui avait racheté le jardin avec Pierre Bergé. Des plantes du monde entier sont exposées dans cet endroit atypique, ainsi que des dessins du grand couturier. On peut aussi y visiter le musée d'Art islamique.

©landscapeofgirls

©landscapeofgirls

©landscapeofgirls

©landscapeofgirls

©landscapeofgirls

©landscapeofgirls

©landscapeofgirls

©landscapeofgirls

©landscapeofgirls

©landscapeofgirls

©landscapeofgirls

©landscapeofgirls

©landscapeofgirls 


Parmi les restaurants que nous avons pu tester, le plus traditionnel est Al Fassia. Il y en a deux dans la ville, et ce restaurant familial aux portions gargantuesques fera le bonheur de toute personne en recherche d'authenticité. Pour ma part j'ai gouté un couscous au poulet, je n'avais jamais mangé des oignons caramélisés aussi délicieux (c'est la spécialité de la maison).


Le troisième jour, nous avons fait une balade en dromadaire dans la palmeraie. C'était le truc parfait pour conclure notre séjour. En revanche, sachez que c'est très inconfortable ! Le lendemain nous avions des courbatures partout et j'ai eu un bleu sur le coté du genou (là où ça frotte avec la selle) pendant deux semaines ! En somme, 40 min de dromadaire sont largement suffisantes, au delà vous risqueriez de rentrer chez vous en morceaux.

©landscapeofgirls

©landscapeofgirls

©landscapeofgirls

©landscapeofgirls


J'ai adoré ce voyage. Amoureuse de la bonne bouffe et de la culture orientale, c'était pour moi l'endroit parfait pour quelques jours de vacances. J'y ai trouvé des gens authentiques, serviables et souriants. Nous n'avons eu aucun problème à nous balader seules, deux filles, dans les rues de Marrakech. Évidemment, nous sommes restées dans les endroits plus ou moins touristiques. A deux heures d'avion de Paris, c'est une destination que je conseille à tous ceux qui veulent changer d'air sans partir trop loin. Argument non négligeable, la vie n'est pas chère là bas, et on peut s'en sortir pour un budget très convenable, plusieurs compagnies low cost desservent le Maroc. Ce qui est sûr, c'est que j'y retournerai !
Davia